VEYRE MONTON

CADRE DE VIE/Environnement/Bien vivre ensemble

Bien vivre ensemble

Bien vivre ensemble
Nuisances sonores

Un arrêté préfectoral prévoit des horaires pour réaliser des travaux à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne sonore pour le voisinage (tondeuse, tronçonneuse, perceuse, scie, etc).

  • jours ouvrables : de 8 h à 20 h
  • samedis : de 9 h à 19 h
  • dimanche et jours fériés : de 10 h à 12 h
Stationnement abusif

Pour améliorer le stationnement, un arrêté municipal réduit la durée du stationnement autorisé sur le domaine public.
Le Code de la route prévoit qu’un véhicule ne peut pas rester stationner de façon ininterrompue sur le domaine public pendant une durée établie par le Maire. Depuis le 22 septembre 2014, cette durée a été fixée par arrêté municipal à 48 heures. Cette mesure a pour but d’éviter le stationnement abusif de véhicules sur le domaine public afin d’éviter l’encombrement permanent des parkings. L’infraction est passible d’une amende de 2e classe d’un montant de 35 euros.

Les animaux dans la ville

Depuis le 1er janvier 2017, la commune de Veyre-Monton fait appel à un nouveau prestataire pour la fourrière animale.
La mise en fourrière La fourrière est une obligation légale pour chaque commune. A Veyre-Monton, une convention a été conclue avec la société SACPA. Les animaux errants sont capturés et déposés au Centre Animalier de Gerzat. Si l’animal peut être identifié par une puce, un tatouage ou un collier, son propriétaire est contacté et a ensuite 8 jours pour récupérer son animal. A l’issue de ce délai, il peut être proposé à l’adoption.

Les tarifs

Des frais de fourrière sont dus par le propriétaire lorsqu’il récupère son animal.
- forfait fourrière : 89 € (à partir du 8e jour, supplément de 15 € par jour pour les chiens et 9 € par jour pour les chats)
- identification puce électronique : 69 €
- forfait par visite vétérinaire (uniquement pour les animaux mordeurs ou griffeurs) : 82 € - vaccin contre la rage et passeport : 43 €
- éventuels soins vétérinaires particuliers à la charge du propriétaire.

Qu’ils soient domestiques ou sauvages, les animaux sont soumis à plusieurs réglementations dont le but est de garantir la sécurité, la salubrité et la tranquillité. La commune intervient, dans le cadre de missions de santé publique et salubrité lorsque certaines populations causent un trouble.
Campagne de stérilisation des chats
L’Association Protectrice des Animaux organise une campagne de stérilisation des chats pour limiter la reproduction des chats errants en avril 2015. Une chatte pouvant avoir deux à trois portées par an, le nombre de chats peut rapidement devenir exponentiel. S’ils sont en bonne santé et après leur stérilisation, les chats sont remis dans leur milieu naturel et ainsi continuent à jouer leur rôle, en particulier pour réguler la population des rongeurs.
Renseignements en mairie
L’identification des animaux
Les chiens et chats, nés après 1998, doivent être obligatoirement identifiés par un tatouage ou une puce. L’absence de marquage est passible d’une amende de 135 euros.
Les déjections animales
Les déjections canines engendrent des problèmes de santé publique et peuvent également occasionner des chutes. L’abandon de déjections animales est réprimé par le Code pénal et sanctionné par une amende de 35 euros. Les propriétaires d’animaux doivent agir civiquement et ramasser les déjections de leurs animaux.
Nourrir les animaux sauvages est interdit
Le Règlement Sanitaire Départemental interdit la nourriture des animaux sauvages, notamment des pigeons et des chats. Cette interdiction s’applique bien sûr au domaine public mais également au domaine privé car ces pratiques peuvent constituer une gêne pour le voisinage.
La divagation des animaux
Un animal divaguant peut constituer un danger potentiel en provoquant un accident ou en s’attaquant à des personnes. La divagation est réprimée par une amende de 35 euros et l’animal peut être mis en fourrière. Des frais complémentaires sont dus par le propriétaire à l’Association Protectrice des Animaux, qui gère la fourrière municipale, lorsqu’il récupére son animal.
L’accès aux aires de jeux
Le Règlement Sanitaire Départemental interdit l’accès des aires de jeux et des bacs à sable à tout animal.
Les nuisances sonores
Parce qu’ils portent atteinte à la tranquillité, les crix d’animaux, par exemple des aboiements fréquents, provoquent une gêne qui sont passibles d’une contravention de 68 euros.

Feux de plein air ou écobuage

Les feux de plein air sont encadrés par une réglementation contraignante fixée par un arrêté préfectoral du 2 juillet 2012.
Consulter le site de la préfecture

Arrêté préfectoral du 02.07.2012

3249 ko - Dernières modifications : 13/06/2013

Anticipez les intempéries

Comme chaque année, les services techniques de Veyre-Monton sont mobilisés pour intervenir lors de phénomènes de verglas ou chutes de neige. Pour faciliter leur intervention, il suffit de respecter quelques règles élémentaires.
De fin novembre au mois de mars, deux agents des services techniques seront d’astreinte pour intervenir sur le réseau de la voirie communale, dans la soirée, tôt le matin et le week-end. Les routes départementales sont traitées par les services du Conseil général. Le chasse-neige de la commune permet de dégager la neige et de répandre du sel ou de la pouzzolane en fonction des conditions climatiques et notamment de la température. Il progresse selon un schéma d’intervention définissant les priorités, prenant en compte la fréquentation des axes et leur nature.
En conditions difficiles, le chasse-neige ne couvre pas plus de 5 kilomètres par heure et les routes ne peuvent pas redevenir “noires” dans certaines conditions climatiques. 

Pour permettre aux engins de circuler facilement :

  • les branches d’arbres dépassant sur la voie publique doivent être élaguées, particulièrement dans les voies étroites.
  • les véhicules stationnés dans les rues ne doivent pas gêner la circulation des chasse-neige.

Chacun doit adapter son véhicule et son comportement :

  • équiper son véhicule de pneus adaptés ou de chaînes
  • garer son véhicule aux endroits prévus
  • reporter ses déplacements ou partir plus tôt
  • respecter la signalisation et ne pas s’engager dans une voie interdite (souvent fermée en raison de congères)
  • dégager le trottoir passant devant sa maison ou un espace d’un mètre et demi devant sa façade
  • garder son calme
Combattre les chenilles processionnaires du pin

Des nids de chenilles processionnaires apparaissent à l’automne et se développent dans les pins durant l’hiver. Ces chenilles qui se déplacent en processions sont très urticantes et plusieurs méthodes existent pour s’en débarrasser
de novembre à mars : élimination des cocons manuellement en portant des protections car les nids ont aussi un pouvoir urticant. Le cocon doit ensuite être brûlé ou immergé.
de janvier à avril : piégeage des chenilles en procession en fixant sur l’arbre un piège permettant de recueillir les chenilles à leur descente.
de fin mai à début septembre : piégeage des papillons en utilisant des pièges à phéromones qui attirent les mâles et limitent ainsi la reproduction pour l’année suivante
de septembre à fin novembre : destruction des chenilles au premier stade de leur développement par un insecticide d’origine biologique
Pour plus d’informations, contacter la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles d’Auvergne (FREDON) au 04 73 42 14 63

Télécharger le document d'information communal du FREDON

196 ko - Dernières modifications : 13/06/2013